La coopération se situe potentiellement à tous les niveaux de l’entreprise. Tout d’abord en interne, les salariés jouent un grand rôle dans le dynamisme de l’activité économique. Les collaborations locales au niveau des territoires influent largement sur la performance des entreprises en favorisant les échanges de proximités et les circuits courts. De nouveaux modes de gouvernance, comme les SCOP, voient aussi le jour notamment dans les TPE et PME. Et enfin, en mettant le client consommateur dans la boucle de la conception, l’entreprise donne un nouvel élan à des produits ou services en fin de course. De nombreux projets émergent dans nos dispositifs Crisalide Eco Activités et Crisalide Industrie.

La participation des salariés à la gouvernance des grands projets

La réindustrialisation et la relocalisation sont des préoccupations bien présentes dans les têtes des chefs d’entreprises et des responsables de territoire. Une étude du Cépii montre, par ailleurs, qu’une présence accrue des salariés dans le cercle des décisions tend à éviter les fermetures des industries voire même de favoriser la création de nouvelles sur le territoire. Au-delà des pressions syndicales ou des instances du personnel, la concertation des salariés permet de faire émerger des idées nouvelles. La protection de leurs emplois et le développement économique et écologique de leur environnement proche sont des sources de motivation profondes.

La proximité entre les sites de production rend plus agile

Les vertus du tissu local sont aussi très puissantes. La proximité des acteurs rend plus fluides les interactions et favorise la circulation des informations stratégiques. Egalement, les managers sont plus enclins à tenir compte des avis des salariés quand il s’agit de développer le bassin de vie des collaborateurs. Il en est de même pour les relations clients fournisseurs au sein d’une filière dont les flux sont naturellement plus efficaces.  A contrario, « Les entreprises dont les sites sont plus dispersés géographiquement mettent en place des mesures moins favorables aux employés » mentionne l’étude Cépii.

La coopération dans les TPE et PME

A l’image des modes de gouvernance émergents de type SCOP ou SCIC, il apparait très nettement que l’évaluation de la performance économique seule n’est plus plébiscitée par les collaborateurs. Les aspects sociétaux et environnementaux sont plus présents dans leurs doléances. En termes de statistiques, 77% des salariés envisageraient de se tourner vers une activité plus collective et près de 25% des dirigeants seraient prêts à transformer leur stratégie pour converger vers un modèle coopératif selon la Confédération Générale des SCOP.

L’économie de la fonctionnalité

Une autre forme de coopération nait de l’économie de la fonctionnalité. La conception pour et avec l’usager final du produit ou du service permet d’envisager d’autres modes de consommation plus durables. L’industriel doit donc intégrer l’environnement proche du produit et les services à proposer pour rendre l’usage plus vertueux. Ceci passe par une proche collaboration avec les clients, une écoute particulière et une co-conception avec l’ensemble des acteurs. L’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC) fait partie des enjeux stratégiques des entreprises qui souhaitent diversifier leurs activités.

Les coopérations intra, inter entreprises , avec les clients usagers sont bien, a elles toutes, des leviers de performances économiques et des défis que les territoires devront relever dans cette période perturbée que nous vivons. De nouveaux modèles de performance économique pourraient voir le jour, rendant la performance d’usage plus important que la simple consommation de biens  et de services beaucoup moins durable.

 

Sources :

Donner plus de pouvoir aux salariés sauverait des usines 

Les français souhaitent redéfinir les critères de performance des entreprises 

Vers une représentation accrue des salariés au sein des conseils d’administration

L’économie de la fonctionnalité et de la coopération : nouveau modèle de développement durable pour les entreprises