Bretinov - nems

Poussé par une volonté d’innover, le dirigeant de Bretinov aime inventer des machines « à faire ». Des choses délicieuses et délicates à produire peuvent être fabriquées par des machines industrielles pour des unités de production de petite et moyenne taille.

A commencer par les machines à beignets de crevettes. De quoi satisfaire le marché espagnol des tapas. Ensuite une machine à Nems pour les traiteurs asiatiques. Des clients potentiels au Vietnam et en Corée sont intéressés par les machines à nems de Bretinov.

En effet, le secteur du traiteur semi ou industrialisé est porteur. Les chiffres le montrent : un chiffre d’affaires en forte croissance, des investissements dans un nouveau bâtiment en vue et des embauches.

Le point intéressant du projet : la possibilité de dimensionner les machines pour s’adapter à la taille des unités de production. Un atout essentiel pour un secteur hétéroclite.

 

Source : https://www.lejournaldesentreprises.com/finistere/article/avec-sa-machine-nems-bretinov-veut-conquerir-lasie-1088851