Les pratiques visant à allonger la durée de vie des produits, de leurs composants ou des matériaux sont une nouvelle source de profits et de captation de valeur pour l’industrie manufacturière. Les étudier permet également de glisser un pied dans la porte et de s’introduire dans l’ère de la servicisation, « passer du produit au service ».

www.remanufacturing.fr

www.remanufacturing.fr

En fonction de là où se situe le curseur, on parlera de réparation ou réemploi, de retrofit ou de reconditionnement, de remanufacturing ou de refabrication, ou de recyclage.

Les exemples de PME industrielles développant une nouvelle activité grâce à l’intégration de ces réflexions circulaires, ne manquent plus : Sadex embrayages (35), N2C(35) ou récemment la société TIB (Tôlerie industrielle de Brezolles d’Eure-et-Loir). Les grands groupes ne sont pas en reste ; Renault compte arrêter de produire des voitures neuves sur son site historique de Flins et reconfigurer l’usine en une Re-factory autour de quatre nouveaux pôles (Re-Trofit, Re-Energy, Re-Cycle, Re-Start).

Et vous, votre activité industrielle est-elle propice à développer du remanufacturing ?  Est-ce que le développement d’une offre circulaire vous permettrait d’attirer de nouveaux clients ou de répondre à une attente de vos clients historiques ?

Envie d’être challengé ? Les conseillers de Créativ sont à votre disposition pour accompagner vos réflexions stratégiques.

 

Sources  :

TIB éco-conçoit des ambulances qui durent

Le lauréat de la catégorie Innovation produit responsable des Trophées de l’industrie durable 2020 est la société d’Eure-et-Loir Tôlerie industrielle de Brezolles (TIB), récompensée le 15 septembre par L’Usine Nouvelle et ses partenaires. TIB rallonge la durée de vie des véhicules sanitaires en rénovant la cellule médicalisée.

La durée de vie d’un châssis d’ambulance est autrement plus longue que celle de la cabine, soumise à de fortes contraintes et à des changements réguliers d’équipements.

« Un pompier ouvre 50 à 100 fois par jour la porte arrière de son véhicule », remarque Philippe Sandrin, le président de la Tôlerie industrielle de Brezolles (TIB), en Eure-et-Loir. Résultat : la cellule change tous les cinq à sept ans, alors que le châssis peut durer vingt à trente ans.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .