Produire des petites séries à la demande, et de façon rentable

Produire en grande quantité des produits standardisés a permis d’atteindre des effets d’échelle considérables. Chaque doublement du volume à produire permet de réduire les coûts de 20% selon une règle moyenne connue. Un des enjeux majeurs de l’industrie est de recréer plus de diversité dans les volumes produits afin de répondre à des attentes clients plus unitaires. Il s’agit de produire des petits lots à la demande, en conservant les effets d’échelle de l’industrie. Le cabinet de consulting Staufen allemand indique que sur une étude réalisée en Allemagne, 75% des industriels disent qu’il s’agit d’une orientation stratégique, mais seulement 16 % estiment la mettre en œuvre. 25 % espèrent le faire dans les 5 ans. La difficulté est financière. Il est nécessaire de franchir des seuils, avec des produits extrêmement modulaires, des moyens de production très flexibles, des systèmes d’information (ERP et planification) et une supply chain capable de gérer un très grand nombre de références et de combinaisons.

Vendre du service, c’est aussi cette capacité de fabriquer à la demande des produits sur mesure, presque fabriqués à l’unité.

Cette évolution des industriels travaillant sur la série interroge aussi l’évolution de leur outil de production à rendre plus compatible avec des productions à la demande et avec un meilleur service rendu à leurs clients.Cette évolution questionne aussi les industriels réalisant des productions sur mesure, voire des petites séries, qui pourraient voir arriver en concurrents directs des industriels plus gros ayant flexibilisé leur outil de production.

Franck LAMIRE, Conseiller Innovation, CEEI Créativ.

Source : Produire des petites séries à la demande, et de façon rentable – Electronique