Ces skippers, créateurs d’entreprises

Comme dans le monde de la Formule 1, les navigateurs de hauts niveaux créent leurs activités. Niki Lauda, pilote automobile émérite, fonde en 1979 sa première compagnie aérienne. Sur cette même voie, Jean-Pierre Dick, Michel Desjoyeaux, Roland Jourdain, François Gabart ou Jean Le Cam se sont lancés dans la création d’entreprise. Ainsi, les sociétés Absolute Dreamer, Mer Agitée, Kaïros, Mer Concept ont vu le jour grâce à ces professionnels de la mer.

Tous les sports de haut niveaux ont une même particularité. Ils poussent les concepteurs et les fabricants vers des exigences hors normes. La sécurité en mer, l’autonomie en milieu contraint et la résistance des matériaux en situation extrême drainent l’innovation technologique. La compétition est un formidable lieu d’expérimentation et d’émergence d’idées innovantes.

Des entrepreneurs au service de la compétition

Au travers des dispositifs Crisalide Industrie et Crisalide Eco Activités, des projets innovants sont mis en avant. Par exemple, Tanguy le Bihan président de Foil And Co a présenté ses foils et flotteurs en matériaux composites. Frédéric Duthil, lui-même compétiteur de haut niveau et président de Technique Voile, a présenté ses ambitions de croissance. Il s’agit de développer le savoir-faire breton pour la fabrication de voiles de régate. L’entreprise Océan Plus, entreprise pour l’insertion professionnelle, développe un dispositif de sauvetage d’Homme à la mer.

Les actifs technologiques mis au point pour les formules 1 des mers et leurs pilotes sont autant d’atouts pour les industries du nautisme.

Les éco activités également au cœur du nautisme

Effet vertueux des sports nautiques, la réduction des impacts environnementaux est aujourd’hui une cause partagée par les usagers de la mer. Les initiatives sont nombreuses dans ce domaine. White Sails et 727 Sailbags, dans le Morbihan, nettoient, recyclent et redonnent une seconde vie aux tissus techniques. Des sacs de voyage, hamacs, housses ou autres objets décoratifs voient le jour et participent à la création d’emploi sur les territoires du littoral.  Grain de Sail, dans le Finistère, réduit au maximum l’émission de CO2 en transportant le café et le chocolat d’outre Atlantique à la seule force du vent.

Le cluster Eurolarge Innovation pour la voile de compétition

Porté par Bretagne Développement, le cluster Eurolarge Innovation accompagne les PME bretonnes de la filière dans leurs démarches d’innovation. Ce cluster facilite leur diversification vers d’autres industries et contribue à la promotion de leurs savoir-faire notamment à l’international.

L’innovation et la performance, présents naturellement dans l’ADN des marins et des chefs d’entreprises, ont permis l’émergence d’une filière d’excellence : la Bretagne Sailing Valley.

 

Sources :

Ces skippers qui se lancent dans l’aventure de l’entreprise – Le journal des entreprises

Les bouées d’océan-plus rattrapent aussi des vies sur terre – Le journal des entreprises

White sails veut donner une seconde vie aux tissus techniques – Agence API Ouest

Eurolarge innovation les skippers sont une nouvelle force émergente – Le journal des entreprises