Comment le succès de la location modifie la stratégie des constructeurs auto

Déjà très développé dans les entreprises, la formule LOA (Location avec Option d’achat) se développe fortement auprès des particuliers. En 2017, une voiture vendue sur 3 l’a été par le biais d’une LOA ou LLD (Location longue durée). C’était 3 fois moins en 2013 (10 %), 4 ans plus tôt. Les particuliers y voient l’avantage d’un loyer tout compris sans surprise et d’une facilité à changer de véhicules. Les constructeurs y trouvent aussi leur intérêt : en vendant un loyer, ils réussissent finalement à vendre des véhicules plus équipés et plus cher. La valeur se déplace vers le « fulls service » et les clients discutent moins le prix. Le SAV est plus naturellement fait chez le constructeur qui par ailleurs fidélise son client avec un contact à la fin du contrat. Enfin le constructeur récupère des véhicules d’occasion (VO) de moins de 5 recherchés sur le marché. Cela est néanmoins en train de modifier fondamentalement le modèle économique des constructeurs : ceux-ci doivent porter dans leur bilan le poids financier du stock de véhicules en LOA et ont aussi à optimiser les valeurs de revente des VO. Ils sont ainsi intéressés à limiter les évolutions de design de leurs modèles afin de préserver les valeurs de revente des VO lorsque sortent les nouveaux modèles. Un modèle ou le cycle de vie de l’automobile est finalement mieux optimisé.

Source : Comment le succès de la location modifie la stratégie des constructeurs auto