Bioseptyl abonne ses clients à ses brosses à dents !

L’industriel Bioseptyl abonne ses clients à ses brosses à dents !

Bioseptyl, qui a racheté la brosserie Française en 2012, innove dans son modèle économique.
Le rachat de l’unité de production de Beauvais avait permis de relocaliser en France la production des brosses à dents. Coté innovation sur le produit, Bioseptyl a développé des procédés de fabrication à partir de matériaux biosourcés (poudre de coquilles saint jacques, bio plastiques) et une brosse à dents à tête interchangeable vissée. Cela permet de ne changer que la tête lorsque celle-ci doit l’être, tous les 3 mois selon les préconisations des dentistes. Mais pour aller plus moins dans le modèle, Bioseptyl a souhaité s’intéresser au 5200 tonnes de plastique utilisé annuellement en France pour les brosses à dents, plastique mal recyclé dans les filières classiques.

Comment faire ? Bioseptyl propose un service d’abonnement permettant de recevoir régulièrement des brosses neuves et de renvoyer à l’aide d’une enveloppe fournie et affranchie les brosses usagées. Un service de brosse à dents créant un flux allé et retour entre l’industriel et le consommateur. En 2017, l’entreprise a reçu 13 000 unités à recycler. Encore peu sur les 700 000 unités produites, mais le dirigeant Olivier REMOISSONNET est persuadé de la pertinence du modèle qu’il vient de lancer. L’industriel recycle le plastique dans des filières de plastique recyclé (notamment pour fabriquer des protèges tête de brosse à dent) ou dans les filières de réincorporation dans le bitume. L’étape suivante sur laquelle l’entreprise travaille serait de pourvoir séparer la pièce métallique moulée dans la tête et maintenant les fibres de la brosse afin de permettre un meilleur recyclage voire peut-être du remanufacturing de brosses à dents.

Un modèle économique d’abonnement, qui porté par un industriel, permet de fidéliser ses clients et des ventes directes, mais permet aussi une nouvelle dynamique d’innovation pour permettre la meilleure réutilisation des brosses à dents usagées. Un modèle à plus forte valeur ajoutée susceptible de pérenniser la fabrication made in France. Une approche vertueuse et source d’inspiration pour l’industrie.

Source : Bioseptyl collecte ses brosses à dents écolos – Les Echos