Les défis à relever

Crisalide Industrie

Les transformations économiques modifient profondément les activités des entreprises industrielles et questionnent leurs modèles de développement. Transition numérique, désintermédiation, achat d’usages au détriment de ventes de produits et bien d’équipements, évolution des chaînes de valeur, développement des technologies de l’industrie du futur, économie des datas… Ces transformations sont autant d’opportunités à saisir pour conquérir de nouvelles positions, synonymes de maintien et de développement des compétences industrielles sur le territoire breton. Les entreprises industrielles doivent être actrices de ces changements, sources pour elles de valeurs ajoutées et de croissance, en développant de nouvelles stratégies de conquêtes de marchés, en adaptant leur offre de produits et de services, en mettant en place de nouveaux canaux de distribution.

Des leviers bénéfiques au développement industriel pour :

  • Diversifier ses marchés

    Valoriser ses actifs matériels et humains pour conquérir de nouveaux marchés

    Les savoir-faire acquis sur ses marchés historiques peuvent s’avérer pertinents et recherchés sur d’autres marchés en croissance. Ces stratégies de diversification visent le croisement des filières en réponse à des marchés en mutation comme, par exemple, ceux de la mobilité ou de la transition énergétique. L’objectif est de mettre à profit ses actifs industriels forts et différenciants pour construire des stratégies offensives de croissance et développer une offre nouvelle adaptée aux marchés en croissance.

  • Passer du produit aux services

    Transformer son modèle économique vers plus de valeur « services »

    Pouvoir acheter les usages plutôt que les produits portant ces usages est une attente croissante des marchés. Ces approches servicielles à plus forte valeur ajoutée sont susceptibles de mieux répondre aux besoins des clients tout en réduisant les coûts. L’économie de la fonctionnalité est aussi une réponse à l’enjeu de transition écologique par une meilleure utilisation des ressources et une maîtrise de la chaîne de valeurs. Ces évolutions nécessitent de nouvelles approches de conception produits, d’intégration des potentialités du numérique, de conception et de vente de services, jusque la prise en compte de la fin de vie, sources de création de valeur et de nouveaux positionnements pour les entreprises industrielles.

  • Gagner ensemble

    Développer de nouveaux modèles collaboratifs

    La difficulté à maîtriser l’ensemble des chaines de valeur, la nécessité de mettre des produits/services rapidement sur le marché, ou encore la baisse des disponibilités des ressources financières rendent de plus en plus pertinents des modèles collectifs de production et de commercialisation. Associer plusieurs acteurs aux savoir-faire complémentaires, qu’ils soient technologiques, industriels, commerciaux, voire d’expérimentations avec des territoires, permet de répondre à ces enjeux. Etre capable de travailler collectivement et de manière agile  dans ces chaines de valeurs et de partager des avantages compétitifs co-créés est un levier de valorisation de son actif industriel.

  • Jouer les nouvelles technologies

    Miser sur de nouveaux actifs techniques et industriels pour se différencier et se développer.

    De nouveaux procédés de production et des nouveaux matériaux sont susceptibles de générer de nouveaux espaces de jeux pour l’entreprise industrielle, à l’image de la fabrication additive. Repérer et intégrer ses nouveaux produits/process peut générer des ruptures en termes d’avantages compétitifs et de différenciation. Ces nouveaux actifs sont alors susceptibles d’apporter des réponses nouvelles pour ses clients, voire pour d’autres clients, sources d’accélération du développement. Il s’agit d’intégrer les technologies les plus à même de procurer cet avantage concurrentiel.