Big data, lac de données et cheminement

De la data ? pourquoi pas… Mais pour qui & pour quoi ?

Big data, lac de données et cheminement

Pok_Rie / Pixabay

Data mining, IA, IoT… les offres technologiques frappent avec insistance aux portes des acteurs économiques, des industriels notamment.

D’aucuns testent, éprouvent dans le cadre d’expérimentations, à la recherche d’un business case de référence réussissant la prouesse d’un Retour sur Investissement raisonnable voire générateur de revenus.
L’activité de tertiaire de bureau constitue une excellente analogie aux enjeux de l’atelier industriel, l’une comme l’autre sont traversées par des enjeux de flexibilité, de modularité, de personnalisation et de recherche d’excellence opérationnelle.

L’économie et l’industrie à l’heure des giga-données

Les lacs de données générés par ces activités sont gigantesques mais leurs traductions économiques encore (trop) incertaines.
Pour ces opérateurs industriels et immobiliers, les voies à explorer pourraient être :
– persévérer tels des orpailleurs, à la recherche de pépites parmi les giga-données sans certitude d’adresser des clients interne ou externe.
– attendre au risque d’être exclus et balayés par une ré-intermédiation de la chaîne de valeur à leurs dépens par un acteur qui aura tout compris des datas utiles.
– choisir la basse intensité technologique, afin de se différencier et conquérir les clients avec des solutions non-intrusives pour l’ensemble des parties prenantes.

Le contexte, l’intensité concurrentielle, le coût de la solution ou encore la hauteur des revenus attendus sont autant de déterminants dont il faudra tenir compte pour décider de la voie à suivre au regard des enjeux de viabilité du projet.

Guillaume Ménard, conseiller Innovation – CEEI Créativ

D’après : Les Echos, La data, à petits pas (le 05/12/18)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .