"Partie d'échec"

DiversiFAURECIA

Et si Faurecia était l’un des champions français de la diversification ?

"Partie d'échec"

SteenJepsen / Pixabay

La présentation des résultats de l’entreprise pourrait conduire à une analyse hâtive.
En effet, les nouvelles offres du fournisseur de solutions pour l’industrie automobile pèsent déjà 12% du chiffre d’affaires en seulement deux ans !?

Mais ces résultats bénéficient de choix stratégiques construits dans le temps long, notamment concernant les mobilités soutenables.

Une ambition, une feuille de route et deux moteurs

A long terme, Faurecia mise donc sur deux moteurs de croissance :

  • la « mobilité soutenable » (pack batteries, hydrogène)
  • et le « cockpit du futur »

Cette feuille de route guide les investissements massifs réalisés par le groupe : la création de la nouvelle coentreprise Symbio avec Michelin ou encore l’acquisition de l’équipementier japonais Clarion.

Ce qui nous semble particulièrement intéressant dans la démarche de Faurecia, c’est cette capacité à mettre en cohérence une vision à long terme de l’évolution de son marché, des attentes des clients et utilisateurs finaux et une capacité à générer de la valeur à court terme. Une gageure !

Les dirigeants de l’équipementier (filiale de PSA) fixent un cap qui, pour les experts, semble pertinent au regard de l’évolution de la mobilité. La R&D est ainsi conduite au regard de cibles à atteindre en termes de qualités techniques et économiques. Faurecia développe par exemple, des solutions de mobilités soutenables différentes en fonction de critères d’autonomie kilométrique et de coûts.

Les développements sont inscrits dans une durée

Si certaines solutions sont mures au regard des attentes des clients et trouvent dès à présent échos chez les industriels, elles génèrent du chiffre d’affaires à court terme, confirmant et confortant les options stratégiques des dirigeants.
Aussi, elles permettent d’alimenter la courbe d’apprentissage de l’entreprise sur ces nouveaux marchés.

Afin d’alimenter la trajectoire de développement à moyen terme, d’autres développements menés par ailleurs par Faurecia cherchent à anticiper des tendances des marchés. Ils font l’objet de travaux de recherche ou d’expérimentation.
Car ses travaux de R&D répondent à des enjeux environnementaux et sociétaux, Faurecia s’appuie sur des dispositifs de soutien financier de la puissance publique et sur l’excellence académique française pour imaginer des solutions créatrices de valeurs et d’emplois et ainsi accélérer son développement dans une compétition globale.

Indispensable pour doubler de taille à l’horizon 2025 et rester un challenger compétitif du marché !

Guillaume Ménard, conseiller Innovation – CEEI Créativ
d’après Faurecia signe des résultats historiques (Les Echos, le 18/02/19)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .