Cordes

Créée en 1951 par Pierre et Janine Béal, la société Béal (38) fabrique et commercialise des cordes pour l’escalade. En 1986, la société devient le 1er fabricant mondial, puis en 1993 développe son offre pour se positionner sur le marché du travail en hauteur. Malgré un recul du chiffre d’affaires en 2020, la société innove et investit pour renouer avec la croissance dès 2022.

La corde : un savoir-faire propice au développement

Aux rennes de l’entreprise depuis 2003, Frédéric Béal, le fils du fondateur lance aujourd’hui une nouvelle gamme de produit : le gilet pare-balles. Afin de se développer, le dirigeant s’appuie sur plusieurs briques, essentielles au projet :

– La connaissance des normes particulières appliquées aux cordes (très proche des normes appliquées aux gilets pare-balles) ;

– La proximité avec son voisin TenCate, spécialisé en géo-synthétiques. Les protections balistiques fabriquées par TenCate seront intégrées dans les gilets. La combinaison des deux savoir-faire est un atout clé pour développer cette nouvelle offre.

– L’agrandissement de son site à Pont l’Evêque, qui lui permettra de regrouper toutes ses activités. Un investissement de 8 M€ financé à hauteur de 800 000€ grâce au plan de relance.

– L’embauche d’une trentaine de collaborateurs d’ici trois ans.

L’opportunité de marché (des propositions pour le RAID et le GIGN sont en cours) est évidemment la condition incontournable pour la réussite du projet. Au delà, une vision globale du dirigeant permet de réunir 4 conditions essentielles à un projet de diversification: savoir-faire, partenariats, investissements et ressources humaines.

 

Sources:

Le fabricant de cordes Béal se diversifie dans le gilet pare balles – Les Echos
Site TenCate
Site Beal planet